fbpx

NOS TESTS EN PRÉPARATION MENTALE

Nos tests en préparation mentale ont pour but d’évaluer l’ensemble de vos habiletés mentales en lien avec votre pratique sportive ou votre quotidien. Ils sont une opportunité pour vous de savoir où vous vous situez, en ce moment, dans votre sport ou au quotidien. Il n’y a ni bonne ni mauvaise réponse, soyez simplement spontané(e).

tests psychologiques du sportif

Pour beaucoup de sportifs que je rencontre, le mental reste une notion floue et « intouchable », qui semble irrationnelle, voire incontrôlable. D’aucuns considèrent que l’on naît comme ça et que l’on n’y peut rien changer. On a telle personnalité, tel fonctionnement, et un psychologue ne fera pas évoluer les choses. D’autres sont très à l’aise avec les logiques mathématiques. Tout ce qui est de l’ordre du « rationnel ».

Et comparent la psychologie à la philosophie ou à la littérature. Un genre d’art réservé aux lettrés. Or, il n’en est rien. La psychologie a beaucoup évolué ces 50 dernières années et elle est aujourd’hui considérée comme une véritable science. Lorsque je rencontre des sportifs, je leur explique dans un premier temps mon parcours et ma démarche, dans une logique rationnelle. Il faut non seulement parler en termes simples, mais aussi apporter des chiffres et des explications scientifiques à leurs questionnements.

Dans un second temps, viennent les outils et les techniques qui vont permettre à chacun de progresser, de retrouver un équilibre en fonction de ses besoins. Évaluer son « mental » revient à évaluer sa personnalité, ses compétences psychologiques et l’harmonie de l’ensemble de ces éléments. Actuellement, nous disposons d’une batterie de techniques d’évaluation de ces compétences. Pour mesurer le stress par exemple, nous pouvons utiliser des techniques d’observation, des prises de sang, des tests de rapidité sur un ordinateur, des évaluations du rythme cardiaque (sur le principe des tests de mensonge), des mesures du taux de cortisol salivaire, des évaluations en entretien ou des questionnaires d’auto-évaluation (au cours desquels vous répondez sur ce que vous pensez de votre gestion du stress).

Cette dernière méthode, l’évaluation par questionnaire, est sans conteste la plus employée – et ce pour des raisons pratiques. Peu coûteuse et rapide, elle permet d’obtenir les résultats immédiatement, en calculant simplement la somme des réponses données ou leur moyenne. C’est pourquoi nous avons choisi de nous appuyer sur cette technique d’évaluation sur notre site. Attention, le principal défaut de cette technique est que la personne répond pour elle-même. Il existe donc une part d’erreur importante.

Cela nécessite que vous soyez attentif et au clair avec vos comportements et vos pensées. Vous devez bien vous connaître et savoir vous « observer » avec une certaine finesse. Il est possible que vous cherchiez à dissimuler vos réponses, en vous montrant par exemple sous un jour plus favorable que vous ne l’êtes. Cela est tout à fait normal. Beaucoup de sportifs avec qui je travaille ont, au premier abord, des difficultés à exprimer et à assumer le stress qu’ils ressentent en compétition.

On ne peut pas nier le fait que les sportifs se construisent sur une image de « force » et de « puissance ». Avouer ces difficultés est donc perçu comme une part de « faiblesse » chez eux. Mais l’assumer est le premier pas vers la progression ! Assumer qui l’on est, ce que l’on ressent, est le point de départ (et un impératif) à tout entraînement psychologique.

Même le meilleur psychologue du monde ne pourra pas vous aider à mieux gérer votre stress si vous ne vous sentez pas stressé (bien que tout votre entourage vous trouve stressé) ou que vous ne voulez pas assumer (dire) que vous êtes stressé. Alors si vous êtes prêt, que vous pensez être suffisamment lucide sur vous-même, que vous vous engagez à déclarer ce que vous ressentez vraiment, allez-y !

Le questionnaire que nous avons créé pour évaluer l’ensemble des compétences mentales s’intitule « Profil psychologique du sportif » (QPPS). Il comprend 150 questions, réparties en 6 dimensions pour 30 compétences.

tests psychologiques & émotionnel

Pour beaucoup des patients que je rencontre, le mental reste une notion floue et abstraite dans le sens où elle apparaît comme immatérielle. Ils considèrent que l’on « naît comme ça » et que l’on n’y peut rien changer.

On a telle personnalité, tel fonctionnement, et un psychologue ne va rien faire évoluer.

D’autres sont très à l’aise avec les logiques mathématiques, tout ce qui est de l’ordre du « rationnel », et ont tendance à comparer la psychologie à la philosophie ou la littérature. Ce serait une sorte d’art réservé aux lettrés.  Or, il n’en est rien.

La psychologie a beaucoup évolué ces cinquante dernières années. Elle apparaît aujourd’hui comme une véritable science. Mon travail au cabinet commence ainsi souvent par expliquer aux patients les outils et la démarche qui sont les miens. Il faut mettre des mots simples sur les questions de chacun, en complément des explications scientifiques.

Parmi ces mots simples, j’ai l’habitude de dire que le cerveau est comme un muscle ! Le premier travail consiste donc à mesurer la « force » et l’ensemble des caractéristiques « physiques » de votre cerveau.

Dans un second temps, viennent les outils et les techniques qui vont permettre à chacun de progresser, de retrouver un équilibre. Il s’agira alors de « gainer, assouplir, renforcer, muscler, affiner » votre cerveau en fonction de vos besoins.

En ce sens, travailler son « mental » et/ou son profil psycho-émotionnel revient à évaluer sa personnalité, ses compétences psychologiques et l’harmonie de l’ensemble de ces éléments. Actuellement, nous disposons de plusieurs techniques d’évaluation de ces compétences.

Pour mesurer le stress, par exemple, nous pouvons utiliser des techniques d’observation, des prises de sang, des tests de rapidité sur ordinateur, des mesures du rythme cardiaque, du taux de cortisol salivaire, des évaluations en entretien ou bien encore des questionnaires d’autoévaluation (vous répondez vous-même à des questions portant sur ce que vous pensez de votre gestion du stress). Cette dernière technique, l’évaluation par questionnaire, est sans conteste la plus utilisée.

Et ce pour des raisons pratiques. Elle est peu coûteuse et rapide. En effet, il est possible d’obtenir les résultats immédiatement, en calculant simplement la somme des scores attribués aux réponses données ou leur moyenne.

C’est pourquoi nous avons choisi de nous appuyer sur cette technique d’évaluation.  Attention, le principal défaut de cette technique est que la personne répond pour elle-même.

Il existe donc une part d’erreur importante. Cela nécessite que vous soyez attentif, et au clair, avec vos comportements et vos pensées. Vous devez bien vous connaître et savoir vous « observer » avec une certaine finesse. De même, il est possible que vous cherchiez à dissimuler vos réponses, par exemple en vous montrant sous un jour plus favorable que ce que vous êtes.

Ceci est tout à fait normal.

Beaucoup des personnes avec lesquelles je travaille ont, au premier abord, des difficultés à exprimer et à assumer le stress qu’elles ressentent. C’est le cas notamment des sportifs, mais aussi des hommes politiques, des entrepreneurs ou des professions à hautes responsabilités. Avouer ses difficultés est perçu comme une sorte de « faiblesse » pour ces personnes.

Mais assumer est le premier pas vers la progression ! Assumer qui l’on est, ce que l’on ressent, est le point de départ (impératif) à tout entraînement psychologique. Même le meilleur psychologue du monde ne pourra pas vous aider à mieux gérer votre stress si vous ne vous sentez pas stressé (bien que tout votre entourage vous trouve stressé) ou que vous ne voulez pas assumer (dire) que vous êtes stressé.

Alors, si vous êtes prêt, que vous pensez être suffisamment lucide sur vous-même, que vous vous engagez à déclarer ce que vous ressentez vraiment, allez-y !

L’outil que nous avons créé pour évaluer l’ensemble des compétences mentales s’intitule Questionnaire de Profil Psycho-ÉMotionnel (QPPEM). Il comprend 150 questions, réparties en 5 dimensions pour 27 compétences.

Nos partenaires

0
    0
    Votre panier
    Votre panier est videRetour à la boutique